Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Placo, Fermacell, Pan-Terre... à la recherche du meilleur mur (ou presque)
#41
voilà , c'était simple, la réponse était dans le titre du fil Wink
Répondre
#42
(08-16-2022, 08:01 PM)Tchoum a écrit : Bonsoir,

Puisqu'il semblerait que le fond de la question initiale du post ne concerne pas une isolation phonique mais plutôt une correction acoustique "à base" de murs/parois existantes, la stratégie de traitement serait l'application d'une RFZ (Reflexion Free Zone), stratégie mise au point par Peter D'Antonio et John H. Konnert dans les années 80.
Je laisse à votre sagacité la recherche d'informations sur ce sujet...


bonjour Tchoum

 intéressant ,effectivement , le principe de placer des parois de façon à eviter les réflexions  vers la zone d' écoute

genre ..ici adapté dans un studio d 'enregistrement
[Image: ps8c.png]

intéressant je trouve aussi , car cela permet de ne pas trop devoir (sans cela ) utiliser des matériaux absorbant en grand nombres qui ont tendance à procurer une écoute trop ...feutrée , manquant de vie
 

autre idée
qui peut être intéressante ,je trouve ,notamment quant on désire realiser une séparation entre pièces à monter avec la possibilité d 'apporter aussi une isolation phonique entre elles

l 'utilisation de briques (creuse ou pas ou autre type de matériaux en dur ) placées de façon a  apporter une bonne "" diffraction ""

genre ,par ex
[Image: 57zz.png]

[Image: l734.png]

[Image: hysf.png]

et pour le fun , un truc de malade Tongue
 [Image: vj2g.png]
[url=https://zupimages.net/viewer.php?id=22/33/57zz.png][/url]


bon ....sûr, que le budget pour la mise en œuvre est surement plus conséquent qu'une simple cloison Blush
après cela reste à avoir , en permetant peut etre de faire avec une brique , pardon ..une  pierre,deux ""couts "" Big Grin
my systeme "Phifi"
 source ,Wadia 21 I ;Bi -amplification : Nakamichi Pa 7
 enceintes Infinity Kappa 9a
 Dcx 24/96 modifié 
caissons Diy sur base 33 Focal associés à un  Pioneer M90a
diffusion au plafond , hp diy ( Focal ) asservi par un Harman Kardon 7300 (mode logic 7 )
gestion des différents niveaux , pré MSB Technology
câble hp et secteur Diy







Répondre
#43
Bonjour,

Avec des volumes d’habitation « classiques » aux formes de parallélépipèdes ou +- tarabiscotés, quelles que soient les structures/compositions d’un mur plan, vous n’échapperez pas en l’état au phénomène de création du filtrage en peigne relevant des réflexions primaires (sol, plafond, murs latéraux, mur enceintes, mur arrière).
Le filtrage en peigne procède du retard du parcours du signal audio en provenance de ces réflexions (enceinte - mur/plafond - auditeur) sur le signal direct (enceinte - auditeur).
Les vertus du filtrage en peigne sont : coloration du son (dont brillance), instabilité de l’image stéréo, enflure de la scène sonore (perte de précision).

Ce mécanisme des lois de la physique sur le son ne doit pas être confondu avec le phénomène de réverbération, cette dernière ayant une de ses caractéristiques nommée champ diffus.

*******************************************************************
Les caractéristiques d'un champ sonore parfaitement diffus sont : mouvements chaotiques, intensité identique en tous points, décroissance exponentielle de la pression acoustique.
Un champ diffus n'est pas nécessairement homogène en fréquences. Le plus souvent les aigus déclinent rapidement et les graves lentement et le contraire est tout à fait possible aussi.

Dans les petits espaces la possibilité qu'une réverbération en tant que telle soit produite, c'est à dire qu'un réel champ diffus y soit possible est contredite par le volume réduit. Ce champ diffus n'a pas le temps de se former et la durée d'un son après qu'il ait été émis n'est pas lié à un phénomène diffus mais à une décroissance énergétique. Ce sont davantage les modes propres (résonances modales, ondes stationnaires) qui vont résonner plus longtemps ainsi que les échos perturbants (tonal, flottant). Ces deux aspects n'entrent pas dans le cadre de la réverbération et doivent être vus comme des artefacts.

Réverbération => son direct, réflexions, champ diffus
Décroissance énergétique => deux premiers point de la réverbération puis expression de diminution des résonances modales, échos flottants
*******************************************************************

NB : un puissant générateur de filtre en peigne rarement soupçonné, identifié, c’est la surface lisse de la table basse sur laquelle le mélomane pose ses pieds, son verre d’apéro, ses telco. Pratique certes mais ô combien falsificatrice du travail d’enregistrement originel de l’œuvre musicale
Répondre
#44
(08-15-2022, 07:38 AM)mouetteretour a écrit : La nuit porte conseil et j'ai repensé à ton histoire.
Tu fais une maison neuve en parpaings , c'est donc l'occasion de faire une isolation thermique performante et moderne, c'est à dire exterieure. Ca a tous les avantages, la performance avec l'inertie thermique . A l'interieur ça devient tout simple, tu colles le placo directement sur le parpaing et là tu as la rigidité et la paroi qui ne vibre pas. Il restera à faire une cloison ou deux bien rigides dans la pièce en question, comme te propose ton artisan , ça a l'air correct, c'est juste la ouate de cellulose , sous quelle forme? En panneau?
Si c'est en panneau de ce style alors c'est correct: https://www.materiaux-naturels.fr/produi...-cellulose
Je verrais mieux ça pour les cloisons:
https://www.materiaux-naturels.fr/produi...bda6adcb5f
au moins on a les données techniques à la fois thermiques et acoustiques https://www.materiaux-naturels.fr/doc/pr...n_1013.pdf
La laine de coton a fait ses preuves pour cette utilisation, même dans les enceintes acoustiques.
-----------------
Mais si tu fais ça en isolation interieure uniquement ça va te couter assez cher pour avoir une isolation thermique correcte car il faudra une epaisseur de 140mm.

Merci pour les conseils nocturne. Pour le moment l'isolation est à l'intérieur et même si "une modif de permis ne coûte rien, sauf 2 mois d'attente), là tout de suite je ne me vois pas faire de changement. peut-être j'ai besoin de plusieurs nuits pour infuser l'idée et me renseigner.

Pour les panneaux, je vais voir pour passer en "plaque" car pour le moment c'est de la soufflé derrière un frein-vapeur maillé.

Bonne nuit à tous et faites de beaux conseils... hum... rêves musicaux !

P.S. : Mince j'ai raté vos derniers posts !!

(08-15-2022, 11:40 AM)mouetteretour a écrit : oui mais gonzo , tu t'égosille pour rien, il n'est pas question d'isolation phonique Wink
"Pour ce qui est du bruit entre 2 pièces, je ne me fais pas trop de souci, et la maison est à la campagne, loin d'une route passante. "
C'est le terme "isolation" que Cyril emploie mal à propos.

Merci pour le décodage, donc si je me corrige, c'est la "correction" acoustique que je souhaite un minimum travailler (si c'est pas correction, alors pour moi le mot le plus adapté à ma recherche serait la qualité acoustique de la pièce, autant pour la musique que pour y parler entre amis)

En lisant/listant toutes les options, vu le temps et les budgets, je commence à songer à faire "comme le commun des mortels" genre placo et isolant... Confused 

Je me demande si la différence de coût (les économies) et de qualité pourrait être compensé par l'investissement d'un système de calibration audio genre Audyssey... (même si ça sent les artefacts à pleine oreille et à la base je voulais un "bon son" pour faire découvrir la musique à mon fils avec mon nouveau système hifi en évitant notamment les pertes due au compression avec perte audio et la qualité moyenne de ma précédente chaine intégrée)

A suivre

Re bonne(s) nuit(s) !
Répondre


Sujets apparemment similaires...
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  meilleur logiciel de calibration pour les nuls ??:) djeecee 10 11,117 04-18-2018, 07:46 PM
Dernier message: djeecee

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)